Accueil Recherche Page précédente Page suivante Aller au contenuHaut liens d'évitement et raccourcis clavier Droits de copie Aller au menu
Design du site : Incagen2
Incaformations & RankSpirit

La trithérapie

La trithérapie adaptée à la piscine

 

Certaines piscines semblent vouloir résister obstinément à tous les traitements habituels et préfèrent la couleur verte à toute autre. Nous ne parlons pas ici des problèmes occasionnels pouvant être réglés par un bon traitement de choc, mais des cas désespérés : ces piscines qui virent régulièrement au trouble ou au vert malgré un bon suivi de la qualité de l’eau et du matériel de filtration.

Les cas les plus difficiles sont (liste malheureusement non exhaustive) :
Les piscines ayant un revêtement poreux pouvant protéger les algues des traitements
Les piscines ayant un revêtement à base de mortier : le mortier interagit avec l’eau et augmente en permanence son PH.
Ce PH élevé empêche le chlore de fonctionner correctement
Les piscines subissant une pollution forte et régulière :
pollution végétale si un arbre perdant régulièrement ses feuilles est à proximité
poussière de la route ou du chemin voisin
forte utilisation de la piscine (terre ou gazon sous les pieds, urine, etc.)
travaux à proximité
etc.
Les piscines ayant un système de filtration sous-dimensionné
Les piscines ayant un filtre à sable infesté
Les piscines ayant une mauvaise circulation d’eau.

Que faire quand le stérilisant choisit ne suffit pas ? Que faire lorsque l’on a tenté de changer de système et que cela ne marche toujours pas ? Utilisez la trithérapie !

Comme dans le cas des maladies graves du corps humain, le principe consiste à attaquer le problème sur plusieurs fronts à la fois. Pour reprendre l’analogie avec les rongeurs utilisée au chapitre 1, on va empoisonner les rats tout en les maintenant emprisonnés dans une tapette et en les écrasant à coups de marteau. Le combiné de stérilisation auquel aucun micro-organisme ne pourra résister est le suivant :

I – Une production régulière de chlore à l’aide d’un chlorinateur. Le PH de l’eau devra être surveillé régulièrement pour garantir l’efficacité du chlore. Si le revêtement de la piscine est à base de mortier (béton peint, pebble, quartzon), l’installation d’une pompe à acide est très fortement recommandée.

II – Un apport mesuré et régulier de sulfate de cuivre et de sels d’argent à l’aide d’un système « Nature 2 ». Ce système est le seul qui permette d’exploiter les avantages des ces stérilisants sans en subir les inconvénients

III – Un apport régulier d’anti-phosphate interdisant la multiplication des micro-organismes.