Accueil Recherche Page précédente Page suivante Aller au contenuHaut liens d'évitement et raccourcis clavier Droits de copie Aller au menu
Design du site : Incagen2
Incaformations & RankSpirit

Eau trouble

Ma piscine a " tourné" (eau trouble / traces brunes ou vertes sur les parois) Que faut-il faire ?

 

La première chose à faire est d'interdire la baignade. Si vous constatez un développement d'algues (eau blanchâtre et/ou trouble, traces brunes ou vertes sur les parois et/ou sur le fond) c'est que votre eau n'est plus correctement stérilisée. Il est donc possible que ce développement d'algues soit accompagné d'un développement de microbes. (ATTENTION : l'aspect blanchâtre de l'eau peut également être provoqué par la décomposition de peinture dans les piscines en béton peintes. Frottez la paroi pour vérifier que votre peinture ne s'en va pas. Si tel est le cas, ce paragraphe ne vous concerne pas.)

Vous allez devoir suivre deux démarches pour résoudre votre problème :
1- faire suivre un traitement à votre eau pour la rendre à nouveau saine et claire,
2- déterminer la cause du problème pour éviter qu'il ne se reproduise.


1 - Traitement de l'eau



La première chose à faire est de vérifier et de corriger votre PH
. Si votre PH est trop fort (couleur violette sur la plupart des tests), le chlore présent dans votre eau ne peut pas agir. Aucun traitement ne pourra vraiment résoudre votre problème si votre PH reste fort (voir la page "Qu'est-ce que le PH ?" pour savoir comment corriger le PH). Si votre PH est trop bas, ne le corrigez pas tout de suite : en remontant le PH, vous risquez de diminuer l'efficacité du chlore.
Si votre piscine n'est pas pourvue d'un chlorinateur (traitement par chlore en galets), il est possible que votre eau soit saturée de stabiliseur. Dans le doute, faites procéder à une analyse. Si votre eau est réellement saturée, la seule solution consiste à changer la plus grande partie de votre eau avant d'entreprendre un traitement.
En cas d'eau très sale ou de développement important d'algues, la première chose à faire est un nettoyage soigneux de votre piscine, suivi d'un "backwash", afin d'éliminer la plus grosse quantité possible de saleté.
Une fois le PH corrigé, une élévation temporaire du taux de chlore (surchlorination) suffit ensuite généralement à régler le problème. Ajoutez du chlore en granulé le soir. Faire tourner la piscine au moins une heure après avoir versé les granules. Si vous venez de faire un ajout d'acide, attendez 6 h avant d'effectuer une surchlorination. Interdisez la baignade pendant 24 h après la surchlorination. Faites un nettoyage et un "backwash" prolongé 24 h après la surchlorination.
Si votre eau reste "sale" après le traitement de choc, vous pouvez accélérer sa purification en utilisant du floculant. Le "Filter Boost" ou les "floculants de skimmer" améliorent les performances des filtres et permettent d'arriver plus rapidement à obtenir une eau claire. En cas d'eau très sale, il sera toutefois plus efficace d'utiliser un "floculant de fond" qui va amalgamer (agglutiner) les saletés et les faire tomber au fond de la piscine. Pour que ce type de produit puisse fonctionner correctement, vous devez coupez votre pompe et interdire la baignade pendant au moins six heures après avoir ajouté le floculant. Il suffit ensuite de remettre la filtration en route et d'aspirer les saletés en mode "waste" (évacuation) en manipulant doucement le balai pour ne pas les redisperser.
Si votre piscine a été victime d'un développement important d'algues, vous pouvez compléter votre traitement en ajoutant un alguicide à votre eau. Ce type de produit a une action ciblée sur les algues qu'il va détruire. Vérifier la notice de l'alguicide pour savoir si la baignade doit être interdite après son utilisation. L'utilisation d'un alguicide est particulièrement recommandée pour les piscines en béton (en particulier les piscines carrelées) ou en cas de développement d'algues noires.

2 - Trouver l'origine du problème

Dans la majeure partie des cas, le problème est dû à un mauvais PH (piscine à chlorinateur) ou à un excès de stabilisant (piscine aux galets). Si votre PH était correct avant le traitement, vérifiez les points suivants :
Lire en détail la page "Les ennemis de l'eau claire".
La fréquentation de la piscine n'est-elle pas excessive par rapport à sa taille ?
Le niveau de stabiliseur n'est-il pas trop haut ? (seule une analyse vous permettra de répondre à cette question)
Si vous êtes équipé d'un chlorinateur, sa durée de fonctionnement est-elle suffisante ? Les durées normales sont de 5 heures en hiver et 8 heures en été. Vérifiez l'état de la grille et l'aiguille témoin. Ajoutez du sel si nécessaire. Ajoutez une dose de stabiliseur chaque année pour augmenter le taux de clore actif dans votre piscine.
Votre pompe est-elle en bon état ?
Votre sable n'est-il pas trop ancien ? (le sable se change tous les 5 ans).
Si votre piscine est en béton, un traitement régulier à l'alguicide peut être utile pour éviter les problèmes.
Si ce type de problème se reproduit fréquemment, vous êtes peut-être victime d'un taux de phosphate trop élevé. Lire à ce sujet la page "Qu'est-ce que le taux de phosphate".

Si aucun de ces points ne semble expliquer votre problème, consultez-nous.